accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

Asie

"The Blade" à Séoul

15 mai 2012 Dominique Perrault a été sélectionné pour réaliser une tour au sein du futur Centre d’affaires international de Yongsan à Séoul, dont le master plan a été conçu par Daniel Libeskind.

Tour The blade


Dominique Perrault a dévoilé le 2 mai, lors d’une conférence de presse à Séoul, une tour de bureaux à la silhouette originale s’élançant sur près de 300 mètres de hauteur : The Blade

 En 2008, Dreamhub, consortium regroupant une trentaine des plus grandes entreprises coréennes, lance un concours international d’urbanisme pour le master plan du futur centre international d’affaires à Yongsan (587 000 m.). Les agences Asymptote, Foster & Partners, Jerde Partnership, Daniel Libeskind et SOM y participent. Le projet «Archipelago 21» proposé par Daniel Libeskind est retenu à l’issue du concours. En septembre 2011 et pendant deux mois, Dreamhub commande à une quinzaine d’équipes internationales de renom la réalisation de tours au sein du master plan. Aujourd’hui, en plein coeur du Séoul historique, en bord de rive nord du fleuve Han, la capitale Sud-Coréenne entame une cure de jouvence. Au centre du réseau de transport public de Séoul reliant les différentes parties de la métropole entre-elles, le quartier de Yongsan s’apprête à connaitre une métamorphose et à devenir un nouveau symbole de croissance du 21eme siècle. Sur un site en légère déclivité surplombant le fleuve, la silhouette du futur centre international d’affaires de Yongsan se précise. Le centre d’affaires, ambitieux programme de près de 3 millions de mètres carrés, s’organise comme un archipel de verticalités reliées entre-elles par un grand parc, circonscrit au Sud par le fleuve. Connecté aux 3 autres grands centres d’affaires de la ville, le futur centre international d’affaires de Yongsan se développe selon un urbanisme éclairé, loin des affres des grands ensembles monofonctionnels, en proposant au-delà des surfaces tertiaires, des logements, des commerces ainsi que de nombreuses d’infrastructures publiques (équipements culturels, d’enseignement, et infrastructures de transport). 

Dominique Perrault, seul architecte français invité, contribue à nouveau à la transformation de Séoul. Après la réalisation de l’Université féminine Ewha, l’architecte, au travers d’une écriture architecturale singulière, participe à l’identité et à la lisibilité du futur centre d’affaires. Par son allure profilée et dynamique, la tour s’impose dans le quartier comme un repère géographique. Sa forme mystérieuse apparaît comme un totem, une figure emblématique.  Il ne s’agit pas d’un bâtiment carré ou rond, mais d’un prisme rhomboïde, agencé de telle manière qu’il paraît différent selon les angles de vue. Inspiré par sa forme élancée et ses arêtes vives, la tour est baptisée The Blade

La tour contraste par son enracinement dans la réalité urbaine, dans un dialogue de lumière et de reflets avec les tours voisines. Comme un instrument d’optique, la façade fragmente puis reconstruit le paysage environnant pour en créer un nouveau. A la manière d’un écrin, la peau de la tour est drapée de verre, réfléchissant la lumière et son environnement, libérant ainsi un halo lumineux qui enveloppe la silhouette de la tour. Cette vibration de la peau du bâtiment apparaît et disparaît selon l’angle de vue dessinant une architecture vivante, se transformant avec les mouvements du soleil et les changements de lumière.  Le projet sculpte le vide tel un matériau de luxe, offrant l’espace, la lumière et des vues sur le paysage de la métropole coréenne. Le Grand lobby, le Business Forum, le Fitness Lobby ou la terrasse panoramique constituent autant de découpes dans le volume de la tour, dédiés à la promenade et à la détente. Cette superposition de vides contraste avec le volume construit des tours adjacentes et accentue la légèreté du prisme de la tour.  Les vides offrent une respiration et accommodent les espaces collectifs ouverts sur le paysage. La nuit, ils dématérialisent la silhouette de la tour, qui apparaît alors comme une pierre précieuse. 

www.perraultarchitecte.com

Images : The Blade : perspective - 2012 © DPA / Adagp OU © Luxigon / DPA / Adagp

tour the Blade

tour the Blade

tour de bureaux

tour de bureaux

tours de bureaux

tours de bureaux

forum


Forum

Restaurant d'entreprise


Restaurant

hall d'accueil


Lobby

open space


Bureaux


+ architecture - Asie


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales