accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

publication

# 43 Office et Culture

03 mars 2017 A la une du dernier numéro d'Office et Culture découvrez "L'invasion des expériences", un article de Sébatien Rocq qui explique pourquoi il est devenu indispensable de tout expérientialiser. Jacques Uso analyse pour sa part l’article L 2242-8 du code du travail qui instaure un "droit à la déconnexion"; une fausse nouveauté à prendre au sérieux. Laëtitia Fritsch vous propose une journée scandée au rythme de l'utilisation des applications offertes par les nouvelles technologies et encouragées par des initiatives comme la French Tech.

Office et Culture # 43 - Mars 2017


Faits alternatifs
Kellyanne Conway, conseillère du président Trump, a récemment épaté les journalistes en développant sa théorie des faits alternatifs.  Celle-ci dispose qu’il n’est pas  interdit de privilégier des faits et des informations (même, et surtout, quand ils ne sont pas de notoriété publique), pour autant qu’ils vous arrangent et vous permettent de charpenter et donner plus de vigueur  à une démonstration ou une prise de position. Cette théorie, qui est  à ranger dans le même tiroir que celle du verre à moitié plein ou à moitié vide, fait sourire ou hurler, selon la sensibilité de l’interlocuteur.
D’humeur un peu ratiocineuse, je me suis soudain essayé à appliquer cette grille de lecture alter factuelle à certaines certitudes de l’univers du bureau. Pendant de nombreuses lunes, les faits alternatifs ont eu le dessus dans le débat sur les espaces ouverts, dont le bilan était qualifié de globalement positif. Une fois la vérité vraie révélée et la nature tueuse de l’open space admise, la nature ayant horreur du vide, sont apparues de nouveaux types d’aménagement des espaces tertiaires. Leurs dénominations exotiques, voire mystérieuses ( ex, dynamique, shared, collaboratif...), et les concepts qui y sont associés ont rapidement séduit petites et grandes entreprises qui, en grande majorité, s’en déclarent satisfaites. Mais ne devrait-on pas envisager la possibilité que les vérités alternatives occupent, à nouveau, le devant de la scène  Sébastien Rocq, dans son article sur le corporate coworking, émet cette hypothèse et propose que, pour une fois, on prête une oreille attentive à ce que disent les chercheurs, y compris (et surtout) ceux qui travaillent dans les équipes universitaires avec une vraie rigueur scientifique. Pour suivre l’évolution, dans les mois à venir, de ces nouveaux débats, la rédaction pourra compter sur la contribution d’Alexandre des Isnards, dont vous retrouverez dès ce numéro, l’œil perçant et le verbe acéré.

Je vous souhaite une bonne lecture de ce numéro 43.

Alain Boisson

Directeur de la publication

 

Sommaire détaillé

Acheter le numéro

 

 

 


+ évènements - publication


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales