accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

lumière

Nemo Nouveautés 2016

01 octobre 2016 Parallèlement à l’exposition rétrospective La Luce, qui explore l’histoire des systèmes d’éclairage Le Corbusier et Perriand, Nemo présentera ses nouveautés automne 2016 à la Biennale Intérieur du 14 au 23 Octobre prochain à Courtrai.

Luminaire NEMO


La plus française des sociétés italiennes affiche cette année une progression impressionnante  (+40%) et poursuit sa politique d’innovation avec des nouveaux projets signés Doriana and Massimiliano Fuksas, Charles Kalpakian, Studiocharlie et Arihiro Miyake. Une recherche industrielle qui s’appuie toujours sur le patrimoine génétique architectural et design des grands maîtres avec cette année, pour la première fois, la mise en production de la Borne Béton signée Le Corbusier en 1952 pour l’Unité d’habitation de Marseille / Bhakra Dam, Sukhna Dam.
Et puis, comme le dit Federico Palazzari, qui dirige la société  ”Une collection a besoin de produits informels, qui gratte un peu au début pour se patiner avec le temps, comme un cachemire ou un jean que l’on refuse de jeter même usé jusqu’à la corde.” Pour 2016, c’est Rudi Ricciotti qui assume le rôle de poil à gratter avec une lampe à l’équilibre entre rigueur industrielle et geste punk. Un objet manifeste contre le dessin des objets : une poutrelle tranchée, tout juste souligné de LED, intitulée ” Mais plus que cela je ne peux pas”. La réduction extrême de toute empreinte carbone selon l’architecte marseillais.

Encore un français donc chez Nemo. Normal pour le spécialiste du luminaire résolument italo-français avec ses bureaux parisiens, dont le dirigeant avoue son admiration pour les designers hexagonaux. “Un talent libre et foisonnant qui repousse les limites, mais qui frôle aussi souvent le bricolage par méconnaissance des moyens de production.” sourit Federico Palazzari.” Un risque que le savoir-faire italien vient merveilleusement contrebalancer. La culture industrielle italienne alliée à la créativité française est pour moi la meilleure balance possible pour aboutir à un design innovant et réaliste.”

Plus d'information :  Nemolighting 

Nemo luminaire

Nemo luminaire

Nemo luminaire


+ produits - lumière - évènements - salons


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales